Centre de Recherche sur le Poétiques du XIXe siècle

Publications

Publications des membres

Barbey d'Aurevilly et la comédie (dir. par Mathilde Bertrand et Élise Sorel)

Revue des Lettres modernes, série Barbey d'Aurevilly, n° 22
Barbey d'Aurevilly et la comédie
Mathilde Bertrand et Élise Sorel (dirs.)

Paris, Classiques Garnier, 2019

La comédie se meurt, la comédie est morte... Vive la comédie ! Dans ses feuilletons dramatiques, Barbey d’Aurevilly fait le procès féroce de la comédie contemporaine, qui dégrade irrémédiablement, à l’en croire, l’idéal de la comédie du Grand Siècle. Cet antimoderne sait pourtant saluer la gaité ressuscitée et le génie comique qui renaît de ses cendres, chez Labiche ou au cirque, dans le jeu, le corps et le costume même des acteurs, mais aussi dans les pages d’un roman, voire dans l’espace privé de sa propre correspondance.

Table des matières
Mathilde Bertrand, Élise Sorel
« Introduction. »

Mathilde Bertrand
« Barbey d’Aurevilly et la “vis comica”. »

Marianne Bouchardon
« La chronique dramatique de Barbey d’Aurevilly ou “l’article aÌ€ coÌ‚té.”»

Frédérique Marro
« Deux critiques dramatiques en queÌ‚te du “comique vrai”. Jules Barbey d’Aurevilly et Jules Janin. »

Violaine Heyraud
« Barbey d’Aurevilly et les recettes de fabrication de la comédie contemporaine. »

Pascale Auraix-Jonchière
« Jules Barbey d’Aurevilly (Lettres aÌ€ Trebutien). L’épistolier et la comédie. »

Jonathan Riuz de Chastenet
« Barbey d’Aurevilly et l’héraldique littéraire au XIXe sieÌ€cle. »

Mathieu Roger-Lacan
« Corps et aliénation dans les romans de Barbey d’Aurevilly. »

Céline Bricault
« Une histoire sans nom. Un bonheur dans le crime aÌ€ transpiration rentrée. »

Victoria Ferrety
« L’ambiguïté sexuelle dans Le Chevalier Des Touches. »

Andrea Schellino
« Barbey d’Aurevilly et Baudelaire. Un emprunt de “tristesse philosophique.” »

Recensions.